top of page

Denis CHETBOUNE

Autodidacte revendiqué, son enfance en Afrique et ses nombreux voyages développent sa propension à vagabonder, à déceler en musardant.

Des musées qu’il fréquente, des maîtres qui l’inspirent, il apprend essentiellement à désapprendre. Ses sculptures sont ses réponses à ses questions. Il les a créées pour qu’elles dialoguent librement avec le « regardeur ». Le sculpteur, quoique travaillant un matériau et une technique autorisant les multiples, ne produit le plus souvent que des pièces uniques.
Il travaille directement la cire, court-circuite l’étape du moulage et s’interdit ainsi toute possibilité de duplication. Ses cires figurent des éléments parcellaires qui constitueront l’œuvre finale. Il amollit ensuite ces derniers pour leur ôter de la tonicité et leur conférer une atonie et une déliquescence contradictoires, et de la nature du matériau constitutif de la pièce finale, et de l’extraordinaire dynamisme que celle-ci exprimera.

bottom of page